Atelier 5 - Élaborer un diagnostic de vulnérabilité au changement climatique

Introduction

Vincent Wisner














































































































































































































































Bonjour, nous allons avoir une heure et demie de débat et d’échanges si vous le voulez bien. Je me présente, je suis Vincent WISNER, chargé de mission énergie et climat au sein de l’association ETD.

Je serais l’animateur de cet atelier qui est un atelier consacré au diagnostic de vulnérabilité. Deux mots sur les diagnostics de vulnérabilité : vous savez tous que ce sont les composantes essentielles, une étape primordiale dans l’élaboration d’une démarche d’adaptation au changement climatique.

Évidemment ces questions de sémantiques entre adaptation et vulnérabilité, je pense qu’on y reviendra, ce sont deux concepts éminemment liés. On parlera largement d’adaptation même si on se centre sur cette première étape qui est l’élaboration d’un diagnostic de vulnérabilité.

Le diagnostic de vulnérabilité, c’est, en deux mots, une analyse de fond du territoire, de ses forces, de ses faiblesses au regard du changement climatique.

On traitera assez peu de l’intérêt de réaliser ce type de démarche, je pense que l’intérêt on peut tous le comprendre, pour autant on va essayer de traiter les questions que ça pose en termes d’échelle. À quelle échelle idoine doit-on réaliser ce type de diagnostic ?

Plutôt à quelles échelles au pluriel parce qu’on est peut-être dans une réflexion multiscalaire, en tout cas il faut qu’on se pose la question. Quelles données peut-on mobiliser ?

Quelle mobilisation collective peut-on faire autour de ce diagnostic de vulnérabilité ? Quelles expertises d’usage aussi va-t-on pouvoir mobiliser autour de ça ? Quelle temporalité aussi, dans quel temps s’inscrit-on ? Temps rétrospectif et temps prospectif.

On s’inscrit dans le cadre de ces démarches. Enfin, un certain nombre de questions qui vont nous animer pendant cette heure et demie et des questions auxquelles nos intervenants vont essayer de répondre.

Pour répondre à ces questions et à celles que vous vous posez, vous en avez tous certainement de nombreuses, on essaiera de consacrer un temps le plus important possible dans cet atelier à vos questions et aux réponses que les intervenants peuvent y apporter.Je suis accompagné de quatre intervenants que je remercie d’avance :

-Patricia DUBOIS qui est Chef de projet au sein du bureau d’études EQUINEO, chef de projet spécialisé sur les questions d’adaptation, sur l’accompagnement des collectivités, sur le volet adaptation de leur plan climat

-Marie GANTOIS, chargée de mission adaptation au sein de la ville de PARIS qui nous parlera aussi de la démarche de la ville de Paris qui est relativement aboutie sur ces questions, on essaiera de la questionner là-dessus,

-Céline PHILIPPS, Chargée de mission au sein du Service Climat, également en charge de l’adaptation au service climat de l’ADEME

-et Michel PIEYRE qui est Chef de projet Plan Climat au sein du Conseil général de l’Hérault., vous l’avez peut-être vu si vous étiez en plénière tout à l’heure, qui a très largement avancé sur ces questions d’adaptation changement climatique.

Afficher par :   nom