Atelier 12 - Mobiliser les professionnels du bâtiment et des EnR dans les PCET

Introduction

Philippe Robert














































































































































































































































Bonjour. On va commencer parce que nous avons des contraintes de temps à respecter. Un atelier suit le nôtre, on peut se permettre de déborder sur la pause, mais sans excès.

Nous avons 4 interventions d’un quart d’heure. Pour ne pas que la salle reste uniquement en écoute pendant 1 heure et attende pour poser des questions, je vous propose en conséquence qu’après chaque intervention 2 questions.

Pas plus de 2 questions parce qu’après on va complètement déraper et on n’arrivera pas à gérer, mais au moins 2 questions. J’essaierai de respecter la parité entre hommes et femmes, il n’y a pas de raison.

Par contre, étant le maître du temps, je serai hélas un peu exigeant, mais vous garderez vos questions pour la suite.

Nous allons vous présenter une aventure qui est la rencontre de deux mondes, de deux métiers, le métier de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables, menée par l’ADEME et la présence sur le terrain des maisons d’emplois.

Un jour, un directeur de Maison de l’emploi a rejoint l’ADEME et ces deux mondes se sont rencontrés. L’emploi n’est pas notre métier à l’ADEME, mais la formation est notre cœur de métier.

Pour réussir les objectifs du Grenelle, il nous faut effectivement des entreprises et, dans ces entreprises, nous avons besoin de salariés qui aient les compétences nécessaires pour mettre en œuvre tous ces dispositifs que sont l’IPE (isolation par l’extérieur),

les pompes à chaleur, les panneaux solaires. Tout ceci fait que l’image du monde du bâtiment n’est plus – excusez-moi, je vais peut-être être un peu dur dans mes propos, mais l’image des ouvriers du bâtiment est parfois un peu dure – ce ne sont plus des pousseurs de brouettes.

Quelqu’un qui met en place et qui sait régler une pompe à chaleur, c’est quelqu’un qui a des qualifications assez importantes, c’est de la technologie assez élaborée.

Donc, il nous faut petit à petit changer l’image de cette profession, qui est porteuse d’emplois et d’emplois faiblement délocalisables.

Afficher par :   nom